Focus sur les actions américaines

Nicolas Chéron

Focus sur les actions américaines

12 OCTOBRE 2018
Par Nicolas Chéron,  Responsable de la Recherche Marchés pour Binck.fr

De plus en plus de traders à la recherche de volatilité s’intéressent à l’heure actuelle aux valeurs américaines. Rien de plus légitime alors que le Nasdaq100 est en tête des palmarès en 2018, tiré depuis plusieurs trimestres par des rouleaux compresseurs haussiers que sont les valeurs technologiques, dont certaines ont été cadrées ici. Attention néanmoins à certains dossiers particulièrement médiatisés, dont les configurations sont parfois plus complexes. Un bon graphique valant mieux qu’un long discours, voici une sélection basée sur les demandes des lecteurs dans nos dernières émissions BinckHebdo.

Concernant les actifs haussiers présentés ci-dessous dans des canaux, ce sont en quelque sorte les locomotives de la hausse. Si des cassures de ces canaux intervenaient, l’ensemble de la cote s’en verrait probablement affectée. Cette analyse va de pair avec notre point fondamental sur les actions technologiques disponibles ici Euphorie et dichotomie boursière.

NOTA BENE : l’unité de temps de tous les graphiques est journalière et la périodicité de 6 à 18 mois.

DISCLAIMER : Cette analyse graphique est apportée dans un seul but pédagogique et ne constitue en aucun cas une recommandation de la part de Binck.fr ou une démarche d’incitation à la souscription des valeurs sélectionnées, celles-ci n’ayant été choisies, de par leurs spécificités, qu’à des fins purement et simplement pédagogiques.

Un long fleuve tranquille (pour le moment) - Nasdaq100

A moyen terme, l’indice américain reste haussier, encadré par un canal ici en orange.

Seule la rupture de la moyenne mobile à 200 jours testée à 3 reprises en début d’année (ici en rose), remettrait en question la dynamique de fond. Cette dernière se conjugue actuellement avec la borne basse du canal haussier vers 6950/7000 points. Bémol à court terme, un double échec a pris forme à 7700 points et pèse sur les cours.

nc-12oct18-01
Graphique du Nasdaq 100
Source : ProRealTime au 10/10/18

Frein à la frénésie acheteuse – Visa Inc.

Les obliques de tendance, ou droites de vitesse (droite qui passe par au minimum 3 points de contact) fonctionnent particulièrement bien sur le titre du spécialiste des cartes de paiement. 


Une oblique a été cassée, attention à ce que la deuxième ne casse pas.

nc-12oct18-02
Graphique de Visa
Source : ProRealTime au 10/10/18

Un canal à sauvergarder - Adobe systems

Il peut être intéressant de coupler un cadrage graphique, ici sous forme de canal, avec une moyenne mobile qui colle aux cours. Ici la MM200 jours conjuguée au bas de canal, fera probablement office de pivot.

nc-12oct18-03
Graphique de Adobe Systems
Source : ProRealTime au 10/10/18

Un arbre s’approche du ciel – Amazon

Les mots nous manquent pour caractériser le magnifique parcours de ce géant du web. Attention néanmoins, les replis sont à la hauteur de la hausse, profonds (-10 à -15% régulièrement). Ici aussi vous noterez que la MM100 actuellement à 1820 USD fait office de soutien dynamique.

nc-12oct18-04
Graphique de Amazon
Source : ProRealTime au 10/10/18

Apple fait mentir Newton

C’est plutôt rare mais il arrive que des titres particulièrement haussiers sortent par le haut de leurs canaux, comme ici sur Apple. Le titre vient de sortir par le haut d’un triangle dont la borne basse, horizontale, fait désormais office de pivot clé à 215 dollars.

nc-12oct18-05
Graphique de Apple
Source : ProRealTime au 10/10/18

Une pause s’imposait – Boeing

Entre octobre 2016 et février 2018 l’action du 1er constructeur aéronautique mondial avait gagné 180%. Pas étonnant donc que les cours se soient stabilisés à plat ces derniers mois. La cassure des plus hauts annuels est de bon augure. Seule sa rapide réintégration invaliderait les perspectives haussières en cours.

nc-12oct18-06
Graphique de Boeing
Source : ProRealTime au 10/10/18

Changement de polarité ? Netflix

Lorsqu’un titre casse une oblique de tendance sur laquelle il prenait appui, il aura tendance à revenir chercher son oblique (ce qu’on appelle un pullback) comme dans le cas présent. Si les cours arrivent à repasser au-dessus de cette oblique il ne s’agissait que d’une alerte, d’une pause dans la hausse. Si les cours repartent à la baisse et cassent des supports, c’est qu’un changement d’état d’esprit des opérateurs a bel et bien eu lieu et que des dégagements plus importants pourraient suivre (théorie du « jouet cassé » dont nous parlons souvent dans nos émissions hebdomadaires).

nc-12oct18-07
Graphique de Netflix
Source : ProRealTime au 25/09/18

Volatilité, virages et dangers – Tesla

Que dire si ce n’est que Tesla est volatile mais neutre à moyen terme. A moins de mettre à profit le range à l’intérieur duquel elle évolue, il est compliqué de trader un titre dont la volatilité dépend des Tweets d’Elon Musk, son PDG.

nc-12oct18-08.fw
Graphique de Tesla
Source : ProRealTime au 25/09/18

Le jouet cassé – Twitter

Voici un exemple de la théorie du « jouet cassé » dont nous parlions précédemment. Ici les cours ont pris appui sur une oblique de tendance à plusieurs reprises puis nous avons assisté à sa cassure, au pullback (remontée pour retester l’oblique cassée) et la reprise de la baisse.

nc-12oct18-09.fw
Graphique de Twitter
Source : ProRealTime au 25/09/18

Suivez-nous sur Twitter : @BinckFR et @NCheron_bourse

Avertissement

© Photo Philippe Dureuil

Article achevé de rédiger le 10 octobre 2018.

Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement.
Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable des éventuelles décisions que vous prendrez sur la base de ces informations. Il est conseillé de se renseigner auprès d'un conseil en investissement agréé avant de prendre une décision d'investissement. Binck.fr ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable de l’utilisation faite de cette information par les lecteurs et des conséquences financières, fiscales ou autres résultant des décisions financières prises par ses clients, notamment sur la base de cette information.

Le placement en Bourse est risqué, vous pouvez subir des pertes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ne sont pas constantes dans le temps et ne constituent en aucun cas une garantie future de performance ou de capital.