Turbulences à venir sur l'or noir

Article achevé de rédiger le 21 mars 2019

Écrit par Nicolas Chéron | 5 minutes
MER. 03-04-2019

Soutenus par la baisse du dollar et des stocks de pétrole bien inférieurs aux attentes, les cours du pétrole WTI* retrouvent les 60 dollars pour la première fois depuis le 12 novembre dernier, ce qui représente une hausse de 42% depuis ses plus bas récents. A l’instar des indices boursiers, le pétrole profite d’un regain d’intérêt acheteur pour les actifs risqués, d’un sentiment d’appétit pour le risque généralisé, mais aussi de manœuvres des pays producteurs afin de contrôler leur production et ainsi soutenir les prix.

Toutefois, notre but ici est de vous avertir sur la proximité des cours de l’or noir avec une zone de résistance majeure et le risque de turbulence dans les semaines à venir. Il se pourrait que les prix y patinent voire se replient ce qui pourrait également peser sur les valeurs pétrolières et parapétrolières, dont certaines n’ont ni profité de la hausse des indices, ni de celle du pétrole, et sont donc à risques.

Graphique hebdomadaire du Pétrole WTI depuis 2015

CLXXXX-Hebdo
Source : ProRealTime, au 20 mars 2019

Graphiquement, les cours du pétrole WTI évoluent dans une très large bande de fluctuation depuis maintenant 4 ans, entre 26 et 75 dollars. L’incursion sous les 42 dollars avait été qualifiée d’excès par les opérateurs et nous pensons qu’il pourrait en être de même pour l’accélération haussière au-dessus des 62 dollars en 2018. Il se pourrait simplement que les cours du WTI soient en train de trouver une zone d’équilibre autour de 50 dollars, où se situe la MM200, plate, synonyme de neutralisation de la dynamique des prix.

En d’autres termes, alors que les prix arrivent sur les 60 dollars et que les indices boursiers patinent, nous invitons les acheteurs à la prudence. Peut-être est-il l’heure de penser à prendre des bénéfices sur d’éventuels achats ou au moins à remonter ses stops de protection pour se garantir un gain et se prémunir d’un éventuel retour de flamme à la baisse.

Graphique journalier de Total depuis août 2018

FP-Journalier
Source : ProRealTime, au 21 mars 2019

Une des valeurs pétrolières nous semblant à risque pourrait être le géant français Total. Récemment fragilisée par la sortie de Maersk qui a vendu 0.65% du capital, l’action montre des faiblesses sous un pivot clé situé à 52 euros. Une configuration en chandelier japonais relativement rare a pris forme sur le récent sommet, un îlot de renversement, constitué par un gap haussier, une latérisation des prix pendant quelques séances puis un gap baissier.

Cette configuration est généralement synonyme de sommet et invite donc à la prudence. Sur ce dossier en particulier, et parce que les cours du pétrole pourraient arrêter d’être en soutien, la prudence est de mise. A moyen terme, en cas de cassure des 52 euros et d’invalidation de l’îlot de renversement, les acheteurs pourraient de nouveau viser les 54 voire les 56 euros, plus hauts de 2018. A contrario, en cas d’accélération sous les 50 euros, un retour vers les plus bas du quatrième trimestre 2018, soit 48 voire 45 euros, ne nous semblerait pas inconcevable.

* West Texas Intermediate

Auteur

Nicolas Chéron

Nicolas Chéron est diplômé d'un Bachelor of Business Administration (BBA) en Marketing & Management International obtenu à l’EDHEC Business School. Il a commencé sa carrière en 2008 en rejoignant ZoneBourse en tant que Co-responsable de l'équipe recherche. En 2010, Nicolas Chéron intègre l'équipe de FXCM, où il occupe le poste de Stratégiste de marché avant de devenir Responsable du département recherche DailyFX. En avril 2015, il poursuit son travail chez CMC Markets France où il est en charge de l’analyse sur toutes les classes d’actifs.

Nicolas Chéron est également l’un des membres fondateurs des Econoclastes, un Think Tank au sein duquel il souhaite favoriser la vulgarisation et la démocratisation de différents concepts économiques et boursiers.

Depuis Septembre 2017, Nicolas Chéron est Responsable de la Recherche Marchés pour Binck.fr. Il a pour missions le développement d’émissions vidéo en direct sur l’actualité économique et boursière ainsi que la rédaction de points de marchés réguliers publiés sur le site Binck.fr.

© Photo Philippe Dureuil

Ces articles pourraient vous intéresser..

Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement.
Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable des éventuelles décisions que vous prendrez sur la base de ces informations. Il est conseillé de se renseigner auprès d'un conseil en investissement agréé avant de prendre une décision d'investissement. Binck.fr ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable de l’utilisation faite de cette information par les lecteurs et des conséquences financières, fiscales ou autres résultant des décisions financières prises par ses clients, notamment sur la base de cette information.

Le placement en Bourse est risqué, vous pouvez subir des pertes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ne sont pas constantes dans le temps et ne constituent en aucun cas une garantie future de performance ou de capital.