Quantum Genomics et Gensight Biologics : Mêmes enjeux

Article achevé de rédiger le 28 janvier 2019

Écrit par Nicolas Chéron | 10 minutes
MAR. 12-02-2019

Phénomène rarissime voire inexplicable, deux actions de sociétés biotechnologiques dans des activités différentes ont eu quasiment le même comportement en fin d’année 2018. Entre le 12 novembre en clôture et le 18 décembre, Quantum Genomics et Gensight Biologics se sont toutes deux fortement appréciées, soutenues par des volumes importants et des actualités positives. Phénomène encore plus troublant, elles ont pratiquement toutes deux réalisé la même performance sur cette période soit +210%, à quelques pourcents près, avant de retomber une nouvelle fois de concert. Hasard, mimétisme, difficile à dire car nous n’avions jamais constaté un tel phénomène mais force est de constater que leurs configurations sont, de fait, pratiquement similaires sur les trois derniers mois. 

En 2018, avant le mois d’octobre, ces deux actions étaient complètement délaissées et baissières. Réveillées par des volumes historiques, elles se sont littéralement envolées engendrant un fort attrait des spéculateurs de court terme et d’investisseurs fans de biotechs. Nous avons alors senti un engouement autour de ces dossiers, et parce qu’ils intéressaient nos lecteurs et que leurs configurations haussières étaient techniquement puissantes, nous les avons traités comme des cas d’école dans la hausse. Puis, lorsque les cours ont accéléré à la mi-décembre, que de plus en plus d’investisseurs en parlaient et que l’engouement s’est transformé en quelque sorte en euphorie, nous avons insisté sur la nécessité de bien utiliser des objectifs et des stops de protection. En effet, il est préférable lorsqu'un titre s'apprécie très rapidement de ne pas céder à la gourmandise en se fixant des objectifs raisonnables, en remontant éventuellement son stop de protection et en sortant comme prévu sur objectif.

Or, parce qu’en bourse les excès sont souvent contrebalancés par des excès, l’appréciation de ces deux titres a laissé place à une rude correction des cours. Quantum Genomics a perdu plus de 40% depuis son record de 2018 et Gensight a retracé 51% ! Aussi, depuis plusieurs semaines, nous insistons sur la notion de tendance et nous avons expliqué à maintes reprises que les performances passées ne présagent pas des performances futures. Ce n’est pas parce que ces actions ont soudainement connu un vif regain d’intérêt fin 2018 que les acheteurs allaient rapidement revenir et réactiver les signaux haussiers passés. Il faut parfois laisser du temps au temps, des corrections sont en cours et on ne sait pas vraiment où ces dernières vont s’arrêter.

Et c’est d’ailleurs la raison de la rédaction de cette analyse. Lorsqu’une action est baissière, un retour sur un retracement, un ancien support ou une moyenne mobile ne suffit pas pour se placer à l’achat. Comme nous le répétons dans chacune de nos émission Binck Hebdo, un premier élément positif sur un titre baissier (Etape 1) consiste à constater un chandelier de retournement sur un seuil clé, soutenu par des volumes conséquents. Etape 2, les cours doivent reprendre de la hauteur et casser une oblique baissière ou un canal baissier qui les contenait jusque-là, pour démontrer que les acheteurs sont bel et bien de retour. Etape 3, c’est la cassure d’une résistance qui va confirmer les prédispositions haussières. Seule l’inscription d’un plus haut, plus haut que le précédent, en données journalières est la clé d’un changement de rythme, et nous ne cesserons jamais d’insister sur ce point.

En d’autres termes, ce n’est pas parce que Quantum Genomics et Gensigh Biologics se sont envolées fin 2018 qu’elles vont recommencer. Ce n’est pas parce que ces deux actions ont beaucoup baissé par rapport à leurs records de décembre 2018 qu’elles doivent rebondir. Et ce n’est parce qu’elles sont baissières qu’elles vont monter, au contraire. Néanmoins, nous allons voir ensemble quels sont les seuils sur lesquels elles pourraient potentiellement réagir et surtout, les résistances à dépasser pour réveiller les velléités acheteuses.

Graphique journalier de Quantum Genomics depuis septembre 2018

ALQGC-Journalier
Graphique de Quantum Genomics
Source : ProRealTime au 24/01/19

Ces dernières semaines, Quantum Genomics est passée de haussière à neutre à moyen terme, avec une zone de neutralité comprise entre le seuil psychologique des 4 euros et les 5,80 euros qui ont bloqué fin décembre et début janvier. En données journalières, un gap attire les cours autour des 4 euros, confondus avec la borne basse d’un canal baissier, soit une probable zone de soutien que les plus agressifs pourront surveiller. A la hausse, les résistances apparaissent à 5 euros, seuil psychologique et nœud de moyenne mobiles (MM7, MM50 et MM20 jours), puis 5,30 euros soit les plus hauts récents conjugués à la borne haute du canal baissier, puis les 5,80 euros. Cela prendra le temps qu’il faudra, voire n’arrivera peut-être pas, mais nous attendrons qu’une de ces résistances casse pour parler de changement de rythme éventuel sur ce dossier, ou au minimum qu’un chandelier haussier soutenu par de très forts volumes fasse son apparition.

Graphique journalier de Gensight Biologics

SIGHT-Journalier
Graphique de Gensight Biologics
Source : ProRealTime au 24/01/19

Même configuration même constat pour Gensight, qui est un peu plus baissière à court terme et se rapproche du combo MM100/MM200 autour de 2,50 euros, zone de soutien potentielle avant le seuil horizontal des 2,30 euros travaillé en septembre, octobre et novembre dernier. Plus qu’une réaction sur support, les investisseurs scruteront une éventuelle sortie par le haut du canal baissier soit un dépassement des 2,80 euros. Enfin, pour valider un véritable retournement de moyen terme, nous attendrons que la zone horizontale des 3,20 euros couplée à un gap baissier ouvert le 9 janvier soit reprise. A contrario, comme nous l’avons expliqué, la dynamique est baissière et il est impossible de savoir si ce titre redémarrera ou non un jour.

En conclusion, pas d’utilisation de boule de cristal ici, nous attendrons des signaux forts pour nous intéresser de nouveau à des actions qui se veulent parfois volatiles et attractives, car si prudence est mère de sureté en bourse, patience est mère de plus-values.

Auteur

Nicolas Chéron

Nicolas Chéron est diplômé d'un Bachelor of Business Administration (BBA) en Marketing & Management International obtenu à l’EDHEC Business School. Il a commencé sa carrière en 2008 en rejoignant ZoneBourse en tant que Co-responsable de l'équipe recherche. En 2010, Nicolas Chéron intègre l'équipe de FXCM, où il occupe le poste de Stratégiste de marché avant de devenir Responsable du département recherche DailyFX. En avril 2015, il poursuit son travail chez CMC Markets France où il est en charge de l’analyse sur toutes les classes d’actifs.

Nicolas Chéron est également l’un des membres fondateurs des Econoclastes, un Think Thank au sein duquel il souhaite favoriser la vulgarisation et la démocratisation de différents concepts économiques et boursiers.

Depuis Septembre 2017, Nicolas Chéron est Responsable de la Recherche Marchés pour Binck.fr. Il a pour missions le développement d’émissions vidéo en direct sur l’actualité économique et boursière ainsi que la rédaction de points de marchés réguliers publiés sur le site Binck.fr.

© Photo Philippe Dureuil

Aussi intéressant pour vous

Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement.
Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable des éventuelles décisions que vous prendrez sur la base de ces informations. Il est conseillé de se renseigner auprès d'un conseil en investissement agréé avant de prendre une décision d'investissement. Binck.fr ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable de l’utilisation faite de cette information par les lecteurs et des conséquences financières, fiscales ou autres résultant des décisions financières prises par ses clients, notamment sur la base de cette information.

Le placement en Bourse est risqué, vous pouvez subir des pertes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ne sont pas constantes dans le temps et ne constituent en aucun cas une garantie future de performance ou de capital.