CAC40 : Plus de peur que de mal

Article achevé de rédiger le 6 janvier 2020

Écrit par Nicolas Chéron | 4 minutes
MAR. 07-01-2020
Malgré l’escalade des tensions entre Washington et Téhéran ce weekend, les indices boursiers montrent une résistance à toute épreuve. L’étude des épisodes de tensions géopolitiques nous laisse à penser que les pressions exercées par ces mauvaises nouvelles sont passagères et que la dynamique jusqu’ici haussière, pourrait ensuite reprendre ses droits. C’est en tous cas ce que semblent estimer les opérateurs qui profitent jusqu’ici des trous d’airs sur les indices pour acheter sur repli. D’ailleurs, interrogé par la presse, la conseillère à la Maison Blanche Kellyanne Conway a laissé entendre que la négociation d’un nouveau deal sur le nucléaire avec l’Iran était une possibilité. Tout n’est pas perdu.

Graphique journalier du CAC40 depuis juin 2019

PXI Journalier
Source : ProRealTime au 06/01/2020

Techniquement, tant que le CAC40 évoluera au-dessus des 5940 points, ses plus hauts de novembre dernier, nous pouvons considérer que la tendance haussière reste intacte et que le marché action sera le terrain d’opportunités, et notamment de « rattrapages » comme ce fut le cas sur les petites et moyennes capitalisations en fin d’année. Seule une rupture de ce seuil associée à une hausse de la volatilité nous ferait devenir plus prudent.

Nouveaux records sur l’Or


Graphique journalier de l’or depuis décembre 2018

XAUUSD Journalier
Source : ProRealTime au 06/01/2020

Nous n’avons eu cesse de le répéter en 2019, les cours de l’or, en cassant les 1360 dollars en juin dernier, ont donné un signal haussier de long terme. Tensions géopolitiques, plafonnement du dollar, achats des banques centrales, le métal jaune profite de nombreux facteurs haussiers, dont certains s’estomperont à court terme et engendreront certainement des respirations, alors que d’autres soutiendront dans les mois à venir telles des lames de fond. A très long terme, l’analyse technique laisse la porte ouverte à un ralliement des 1800 dollars voire des plus hauts historiques si les tensions augmentaient. A court terme, une respiration est possible, comme après chaque envolée, mais nous nous garderons bien d’essayer de deviner le point haut.

Prudence sur les biotechs


Parmi les plus fortes baisses ce jour, nous retrouvons nombreuses sociétés biotechs dont les cours ont fortement rebondi ces dernières semaines. Attention, certains dossiers sont soutenus par de solides fondamentaux et des actualités récentes, ainsi qu’une dynamique de fond généralement haussière, ces derniers pourraient continuer d’être recherchés. Toutefois, pour les actions empêtrées dans des dynamiques de fond baissières, les cours peuvent rapidement retomber, il faudra donc faire preuve de prudence dans les semaines à venir, de sélectivité surtout.

Ci-dessous l’exemple d’un très bon dossier, recherché, Abivax, qui a buté sous ses anciens plus hauts historiques de 2017 à 25.4€ après avoir triplé en seulement quelques semaines. Même si cette action peut encore monter à moyen terme, un simple repli à 18 euros signifierait une perte de 25% pour les derniers entrants au-dessus des 25 euros. De fait, la question du timing importe.

Graphique journalier de Abivax depuis juillet 2019

ABVX Journalier
Source : ProRealTime au 06/01/2020

Auteur

Nicolas Chéron

Nicolas Chéron est diplômé d'un Bachelor of Business Administration (BBA) en Marketing & Management International obtenu à l’EDHEC Business School. Il a commencé sa carrière en 2008 en rejoignant ZoneBourse en tant que Co-responsable de l'équipe recherche. En 2010, Nicolas Chéron intègre l'équipe de FXCM, où il occupe le poste de Stratégiste de marché avant de devenir Responsable du département recherche DailyFX. En avril 2015, il poursuit son travail chez CMC Markets France où il est en charge de l’analyse sur toutes les classes d’actifs.

Nicolas Chéron est également l’un des membres fondateurs des Econoclastes, un Think Tank au sein duquel il souhaite favoriser la vulgarisation et la démocratisation de différents concepts économiques et boursiers.

Depuis Septembre 2017, Nicolas Chéron est Responsable de la Recherche Marchés pour Binck.fr. Il a pour missions le développement d’émissions vidéo en direct sur l’actualité économique et boursière ainsi que la rédaction de points de marchés réguliers publiés sur le site Binck.fr.

© Photo Philippe Dureuil

Ces articles pourraient vous intéresser…

Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement.
Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable des éventuelles décisions que vous prendrez sur la base de ces informations. Il est conseillé de se renseigner auprès d'un conseil en investissement agréé avant de prendre une décision d'investissement. Binck.fr ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable de l’utilisation faite de cette information par les lecteurs et des conséquences financières, fiscales ou autres résultant des décisions financières prises par ses clients, notamment sur la base de cette information.

Le placement en Bourse est risqué, vous pouvez subir des pertes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ne sont pas constantes dans le temps et ne constituent en aucun cas une garantie future de performance ou de capital.