Analyses

Blog de la bourse en ligne

Biotechs mode d'emploi

Article achevé de rédiger le 20 juin 2019

Écrit par Nicolas Chéron | 20 minutes
MER. 03-07-2019

Les investisseurs français apprécient beaucoup les biotechs et vous êtes nombreux à nous poser régulièrement des questions sur ces dernières. Malheureusement, et alors que nous n’avons jamais eu autant de biotechs cotées en France, les volumes de transactions sont au plus bas. Certaines valeurs belges ou hollandaises arrivent à tirer leur épingle du jeu encore cette année, mais pour ce qui est de la France, la disparité des performances des biotechs rend la sélection des meilleures valeurs difficile.

En plus de cela, l’été n’est pas une période propice. Comme le montre Sacha Pouget sur le graphique ci-dessous (spécialiste en la matière avec qui nous avons réalisé un webinaire sur le sujet), le nombre d’annonces significatives diminue fortement pendant la période estivale. Les mois à venir pourraient ne pas être porteurs, raison pour laquelle nous souhaitions revenir sur les spécificités de ces valeurs, notamment graphiques
.

D30hoFcWsAEtHH3.jpg

Voici quelques règles de bonnes conduites et des spécificités que nous retrouvons en particulier sur les biotechs, comme de fulgurantes accélérations mais aussi des chutes dantesques. Ces valeurs sont particulièrement spéculatives, car l’annonce d’un partenariat, de la réussite d’une phase, de l’homologation d’un médicament, d’un ralentissement des recherches, d’un manque de financement ou de l’échec d’un produit peut engendrer un brusque décalage de prix. Parmi les exemples ci-dessous, certaines valeurs ont été multipliées par 10 avant de perdre 90%, d’autres ont été multiplié par 5 l’année dernière mais il fallait savoir engranger des bénéfices car la plupart ont retracé une grande partie de leur hausse.

Disclaimer : Cette analyse graphique est apportée dans un seul but pédagogique et ne constitue en aucun cas une recommandation de la part de Binck.fr ou une démarche d’incitation à la souscription des valeurs sélectionnées, celles-ci n’ayant été choisies, de par leurs spécificités, qu’à des fins purement et simplement pédagogiques.

Parce qu’il y a des dossiers baissiers depuis déjà 10 ans et qui ne se relèvent pas…

 

Transgene, vue mensuelle depuis 2009

TNG-Mensuel
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Transgene est une biotech française spécialisée dans le développement d'immunothérapies. La société travaille actuellement sur cinq produits, en essais cliniques de phase I, phase II et phase III.

…des accidents réguliers, le plus souvent sur des titres déjà baissiers.

 

Celyad en données journalières sur 12 mois

CYAD-Journalier
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Celyad est une biotech belge spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires. Elle a actuellement deux produits en développement clinique et préclinique.

Que parfois des projets s’arrêtent…

 

Hybrigenics en données hebdomadaires depuis 2015

ALHYG-Hebdo
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Biotech française, Hybrigenics est spécialisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer. Elle a annoncé en octobre 2018 l'échec en phase II de l'inécalcitol, son principal actif.

…et que l’attente de résultats peut durer très longtemps

 

Genfit en données hebdomadaires depuis 2015

GNFT-Hebdo
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Genfit, biotech française cotée à Paris et New York, est suspendue aux résultats de son produit phare Elafibranor en phase III, qui devrait commencer avant la fin de l’année.

…que des rebonds parfois puissants à court terme ne font pas une tendance

 

Gensight en données journalières depuis octobre 2018

SIGHT-Journalier
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Spécialisée dans le développement de traitements de maladies graves de la rétine, Gensight est habituée des chutes et rebonds importants.

Il faut essayer de sélectionner des dossiers haussiers, ce qui augmentera la probabilité de gain.

 

Galapagos en données hebdomadaires depuis 2015

GLPG-Hebdo
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Biotech belgo-néerlandaise, Galapagos enchaine les nouvelles favorables, qui sont ensuite saluées en bourse.

Une phase d’euphorie peut précéder une lourde dépression. Les retracements en direction des supports peuvent être profonds et durer des mois.

 

Pharnext en données journalières depuis juin 2018

ALPHA-Journalier
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Biotech française, Pharnext dispose de deux produits en phase de développement clinique destinés au traitement de maladies neurologiques.

Il faut également s’armer de patience sur des dossiers bloqués dans des ranges, tout en étant conscient que la sortie ou non de ce dernier dépendra parfois d’une simple signature (ici un partenariat espéré par la direction d’ici la fin de l’année 2019).

 

Quantum Genomics en données journalières depuis septembre 2018

ALQGC-Journalier
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

 

L’investisseur peut également profiter de la propreté graphique et du respect de ranges long terme sur certaines biotechs.


Achat en bas et vente en haut, sans état d’âme. Exemple avec Poxel, qui possède actuellement trois produits en développement pour le traitement des maladies métaboliques.

 

Poxel en données hebdomadaires depuis juin 2016

POXEL-Hebdo
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

 

Malheureusement ces derniers temps, rares sont les biotechs qui ont accéléré à la hausse lors d’une annonce positive.


Lorsqu’une action ouvre en forte hausse sous une résistance, l’investisseur doit s’efforcer de ne pas devenir euphorique mais au contraire, pragmatique, en prenant tout ou partie de ses bénéfices. L’exemple ci-dessous est d’autant plus pertinent que cette dernière respecte une résistance horizontale testée à maintes reprises, ce qui augmente son importance. Seule une cassure haussière en clôture changerait la donne.

 

AB Science en données quotidiennes depuis juin 2018

AB-Journalier
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Nous constatons à travers ces exemples que la plupart des accélérations haussières des derniers mois se sont faites progressivement, il était possible d’entrer dès les premiers signaux. L’investisseur actif, grâce à l’analyse technique, pourra déceler ces signaux haussiers et prendre le train en route la plupart du temps. Il n’a, dans la majorité des cas, pas besoin d’être en position sur une action dont il juge les fondamentaux bons mais dont le marché ne veut pas à court ou moyen terme. Cassure de résistance avec volumes, parfois accompagnée d’une actualité positive et naissance d’une tendance haussière seront les critères à respecter. Comme dans ce dernier exemple où le titre a décalé par le haut d’une zone de congestion avec des volumes historiques fin octobre, suite à la signature d'un accord avec AstraZeneca suivi d’un changement de recommandation d’un analyste.

Innate Pharma en données journalières depuis juin 2018

IPH-Journalier
Source : ProRealTime, au 19 juin 2019

Il est vrai que des biotechs américaines sont rachetées avec des primes de 100% et plus, que des biotechs européennes réalisent des performances à 2 voire 3 chiffres, ce qui rend ce secteur attrayant, mais investir sur les biotechs demande de la rigueur. Parce que le marché français est déprécié et que les annonces/rachats/OPA se font très rares, il vous faudra être sélectif et ne pas tomber en mode espoir, ou amoureux d’un dossier plus que d’un autre… tout comme ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier.

Evidemment il y aura des surprises positives, du moins nous l’espérons, mais en l’état nombreux particuliers souffrent parce qu’ils sont surinvestis en biotechs ou parce qu’ils ne mettent pas de stop, ce qui les fait tenir des positions en perte latente importante. Nous nous devons de rappeler une nouvelle fois à quel point savoir couper ses pertes est d’importance pour la préservation d’un capital.

En conclusion, de belles histoires, des potentiels attrayants et des accidents baissiers font le quotidien des biotechs. Prenez le temps de découvrir ce secteur, d’étudier les fondamentaux mais aussi les graphiques des valeurs qui retiennent votre attention et gardez à l’esprit qu’il s’agit ici de spéculation. Les amateurs de rendement, si intéressés par une pointe de volatilité, prendront garde à la taille de position utilisée.

Auteur

Nicolas Chéron

Nicolas Chéron est diplômé d'un Bachelor of Business Administration (BBA) en Marketing & Management International obtenu à l’EDHEC Business School. Il a commencé sa carrière en 2008 en rejoignant ZoneBourse en tant que Co-responsable de l'équipe recherche. En 2010, Nicolas Chéron intègre l'équipe de FXCM, où il occupe le poste de Stratégiste de marché avant de devenir Responsable du département recherche DailyFX. En avril 2015, il poursuit son travail chez CMC Markets France où il est en charge de l’analyse sur toutes les classes d’actifs.

Nicolas Chéron est également l’un des membres fondateurs des Econoclastes, un Think Tank au sein duquel il souhaite favoriser la vulgarisation et la démocratisation de différents concepts économiques et boursiers.

Depuis Septembre 2017, Nicolas Chéron est Responsable de la Recherche Marchés pour Binck.fr. Il a pour missions le développement d’émissions vidéo en direct sur l’actualité économique et boursière ainsi que la rédaction de points de marchés réguliers publiés sur le site Binck.fr.

© Photo Philippe Dureuil